Nouveau : les coûts et les financements de la VAE en Rhones-Alpes !

Le guide des financements VAE est en ligne ! Il répertorie l’ensemble des prises en charge possibles pour chaque candidat VAE en Rhône-Alpes.

A quoi sert le guide des financements VAE ?
Il vous propose des informations sur :

  • les possibilités de prise en charge
  • les tarifs des principaux valideurs
  • les coordonnées des organismes de financement
  • les mesures liées au financement des actions post-jury VAE

Au total, 17 types de public sont recensés  : salariés, demandeurs d’emploi, bénévoles, saisonniers, congé parental…et 42 organismes financeurs.
Le guide est simple d’utilisation et intuitif. Sa mise à jour est réalisée par les financeurs afin de vous fournir les données les plus exactes.

>> Rechercher un financement VAE

Chéquier VAE unique pour les demandeurs d’emploi

En Région Ile-de-France, les élus ont voté la création d’un chéquier unique “VAE” destiné aux demandeurs d’emploi. L’objectif est de les encourager à entrer dans le dispositif et à obtenir un diplôme.

“A compter du 1er juillet, le dispositif « Validation des acquis de l’expérience » sera simplifié grâce à la création d’un chéquier unique. Jusque-là, la Région accordait aux demandeurs d’emploi un chéquier leur permettant de bénéficier d’un accompagnement gratuit dans le montage de leur dossier VAE, tandis que Pôle Emploi finançait un autre chéquier servant à couvrir des frais annexes”

Les retombées professionnelles et personnelles de la VAE

La DIRECCTE Aquitaine s’est penchée sur le ressenti des bénéficiaires de la validation des acquis de l’expérience (VAE) pour les titres professionnels du ministère chargé de l’Emploi. Neuf sur dix sont satisfaits de la démarche – qui les a stimulés – même s’ils déplorent un manque de (re)connaissance de la certification par les employeurs. Malgré tout, plus des 2/3 estiment avoir gagné la reconnaissance de leur entourage professionnel, celle-ci devançant même la reconnaissance de l’entourage personnel. Le passage par la VAE a engendré une amélioration globale de la situation au regard de l’emploi ; 72 % des chercheurs d’emploi avant, sont en activité. L’accompagnement s’est révélé un facteur important dans la réussite au titre : 23 % des personnes non accompagnées ne l’ont pas validé complètement, contre 9 % pour les autres. C’est la sensation d’avoir relevé un défi personnel qui domine, surtout chez les hommes et notamment les hommes demandeurs d’emploi, ainsi que le sentiment d’un enrichissement personnel quasi unanime à l’ensemble des personnes interrogées. DIRECCTE Aquitaine, Collection « Études » : n°09, Juin 2011

Valoriser ses expériences pour doper sa carrière

Dans un contexte économique difficile, il est important de mettre toutes les chances de son côté. Pourquoi ne pas vous appuyer sur vos compétences et expériences pour transformer vos envies d’évolution en réalité ? C’est ce que propose le principe de la Validation des acquis de l’expérience (VAE).

Pour quelles raisons entreprendre une VAE ?

La VAE permet d’obtenir tout ou partie d’un diplôme, d’un titre à finalité professionnelle ou d’un certificat de qualification. Il offre également la possibilité d’accéder à un cursus de formation sans justifier du niveau d’études ou des diplômes et titres normalement requis.

Qui est concerné ?

Cette démarche est envisageable par tout salarié bénéficiant d’un contrat (CDD, CDI, intérimaires…). Elle est aussi ouverte aux non-salariés (profession libérale, exploitants agricoles, artisans, commerçants…), aux agents publics titulaires ou non, les demandeurs d’emploi indemnisés ou non et les bénévoles ayant une expérience associative ou syndicale. À noter : il faut justifier d’une expérience professionnelle de trois ans minimum complète.

Comment fait-on ?

Avant toute démarche, le candidat doit identifier le diplôme ou le titre recherché, il doit également apporter les preuves qu’il possède les compétences inscrites sur les titres dont il recherche la validation.

Le candidat devra ensuite exposer cette synthèse de ses savoir-faire devant un jury composé à la fois de professionnels et académiques.

Dans quel délai ?

Le délai varie selon les candidats et de leur énergie à produire le recueil de preuves. Il faut bien comprendre qu’une VAE représente une charge de travail personnel importante. En général, il faut compter six mois mais cela peut aller jusqu’à douze mois. Le candidat peut être accompagné dans sa démarche. C’est un soutien facultatif mais très recommandé afin d’apporter le maximum de conseils et donner aux candidats l’opportunité de valoriser leur parcours devant le jury composé à la fois de professionnels et d’enseignants.

Quel est son coût ?

Le coût de la VAE est variable selon les centres régionaux et les certifications visées. Il faut compter entre 500 et 5 000 euros en fonction de l’accompagnement. Ce budget comprend les droits d’inscription à la certification ainsi que les prestations d’accompagnement. À noter : les salariés peuvent obtenir une prise en charge totale ou partielle auprès de leur OPCA ou OPCIF.

Quels sont les bénéfices pour les entreprises ?

Les entreprises peuvent utiliser la VAE comme un outil de gestion des ressources humaines en valorisant les acquis professionnels de leurs salariés. C’est également un moyen de fidéliser les salariés. Toutefois, le fait de réussir une VAE n’engage pas l’entreprise du salarié à accepter immédiatement une revalorisation de son poste ou de son salaire.

www.vae.gouv.fr

Six à douze mois pour valider son dossier

Julia Beaumet