VAE BEP Hygiène et Propreté

Le métier

L’Agent(e) de propreté et d’hygiène (APH) assure la propreté et l’hygiène de locaux à usage professionnel, d’habitats collectifs ou éventuellement privatifs. Il (elle) réalise une prestation de service destinée à répondre aux besoins exprimés par un client donneur d’ordres – externe ou interne – et définis dans le cadre d’un cahier des charges.

A partir des consignes de ce cahier des charges, l’APH organise sa prestation en respectant, pour chaque technique mise en œuvre, les modes opératoires dans chacune des étapes du chantier : préparation, réalisation, finition et rangement.

L’activité relative à l’entretien courant est constituée des tâches principales suivantes :

  • le dépoussiérage des sols par balayage ou aspiration,
  • le lavage des sols,
  • le lavage des vitres à faible hauteur,
  • la désinfection de certaines surfaces,
  • l’entretien courant des sanitaires.

L’activité relative à l’entretien mécanisé et/ou à la remise en état mécanisée des surfaces est constituée des tâches suivantes :

  • lavage mécanisé des sols durs (passage de l’autolaveuse ou de la monobrosse),
  • entretien des sols au moyen des techniques de lustrage, des méthodes spray, d’injection-extraction,
  • remise en état des sols au moyen des techniques de décapage au mouillé ou à sec et du shampoing moquette.

Quel que soit le lieu d’intervention, l’APH respecte les règles de sécurité définies, tant dans l’organisation et la préparation du chantier que dans l’utilisation des produits et des matériels.

Description

Le titre professionnel est composé de deux certificats de compétences professionnelles (CCP) qui correspondent aux activités précédemment énumérées.

1. Certificat de compétence : Réaliser une prestation de service d’entretien manuel adaptée aux locaux, aux surfaces et à leur utilisation

  • réaliser par des méthodes manuelles l’entretien courant de locaux à usage professionnel ou privatif,
  • réaliser par des méthodes manuelles l’entretien courant des sanitaires,
  • réaliser par des méthodes manuelles l’entretien de locaux soumis à des normes ou contraintes spécifiques.

2. Certificat de compétence ! Réaliser une prestation de service d’entretien mécanisé et/ou de remise en état mécanisée adaptée aux locaux, aux surfaces et à leur utilisation

  • réaliser par des méthodes mécanisées le lavage des surfaces dures,
  • entretenir ou remettre en état des sols souples protégés en utilisant des méthodes mécanisées.

Les services associés

  • Entretien de la maison et travaux ménagers

Le secteur d’activité

L’emploi s’exerce dans des milieux professionnels très diversifiés dans le cadre de :

  • prestation externalisée ou non à une entreprise de nettoyage : espaces d’activité tertiaire (bureaux, écoles, gymnases) ou commerciale,
  • structures médico-sociales d’accueil et/ou de soins de personnes, structures hospitalières ou médicalisées,
  • entreprises industrielles ou de transport,
  • éventuellement locaux d’habitation collectifs ou de particuliers.

Les emplois accessibles

  • Conducteur (rice) de matériel d’entretien
  • Nettoyeur (se) machiniste
  • Nettoyeur (se) polyvalent (e)

Vous avez de l’expérience

Pensez à la vae si vous avez au moins trois années d’expériences professionnelles, bénévoles ou associatives en lien avec ce métier. Vos acquis d’expérience peuvent valoir diplôme.

Le pack VAE BEP Hygiène et propreté  comprend : Les livrets1 et 2 vierges sous format word + un récapitulatif des annexes indispensables + une préparation pour aborder sereinement le jury + un guide vae pour vous aider à rédiger le livret 2 et un exemple du livret 2  complet et validé par le jury VAE en 2017.

Témoignage : Dany, 38 ans, a validé son Diplôme grâce à la VAE

“Après quelques années d’expérience, je souhaitais avoir le diplôme qui correspondait à mes compétences. Et puis mon employeur m’avait parlé de la VAE donc je me suis lancée. Quand j’ai reçu le livret de validation, je me suis dit -mais qu’est-ce qu’on me demande là? – et puis avec les explications pendant l’accompagnement tout s’est bien passé. Il y a beaucoup de travail personnel mais on y arrive, même en travaillant et en ayant des enfants comme c’était mon cas. Et puis, quand on a les résultats, c’est une grande reconnaissance personnelle, les bénéficiaires réagissent différemment aussi depuis que j’ai le diplôme, ils me considèrent plus comme une professionnelle.
Maintenant, je me dis que je vaux quelque chose, je peux parler de mon expérience car je suis diplômée.”