Le jury

Le cadre de l’épreuve du jury VAE

Vous recevrez une convocation à vous rendre à un entretien avec un jury vae composé d’enseignants et de professionnels représentant, soit la totalité des matières enseignées pour le diplôme visé, soit les matières avec les plus gros coefficients. Le président de jury peut demander des avis d’experts pour des compétences particulières. Le jury a reçu quelques temps au préalable votre dossier et en a retiré les éléments se rapportant à sa spécialité.

Le déroulement de l’audition VAE

Le jour J, le président du jury vérifie votre convocation et votre identité. Il est à noter que sur le lieu de passage de votre entretien, doit être affiché les noms des membres du jury et leur spécialité. Concrètement, le jury se présente, puis vous donne la parole pendant un temps plus ou moins variable (10 à 20 minutes) pendant lequel vous racontez votre expérience professionnelle, votre motivation et les raisons qui vous poussent à entreprendre cette démarche de validation. Il faut profiter de cette période pour commencer à démontrer votre connaissance du diplôme et de sa finalité professionnelle. A charge pour vous de trouver les passerelles entre ce premier et cette dernière.

Ensuite le jury pose les questions inhérentes à chaque matière. Il vous interroge sur sa spécialité en recherchant l’adéquation entre les compétences et les capacités délivrées par le diplôme et votre expérience professionnelle. Il sonde votre connaissance du référentiel et comment vous avez illustré les points clés de celui-ci par des facettes de vos activités. Les questions de l’entretien sont très généralistes au début et deviennent très pointues sur la fin. Elles sont quelquefois déconcertantes afin de déceler chez vous votre savoir-être (capacité d’écoute, réactivité, analyse, pertinence…). Pendant l’entretien, le jury peut chercher à mettre en évidence des faiblesses de votre dossier (erreur d’appréciation, emprunts et les copiages, les inventions) pour faire ressortir la réelle expérience professionnelle. Vous devez réaliser que ce n’est que par le langage qu’un jury apprécie une gestuelle technique ou des capacités de direction d’équipe et/ou d’organisation par exemples. La verbalisation est d’une extrême importance car utiliser des termes de métier ne fait pas la preuve de sa compétence A la fin de l’entretien le Président conclut en donnant des informations sur le circuits de réponse et son temps. Il conserve un exemplaire de votre dossier et vous rend les autres. L’épreuve dure environ moins dune heure.

Quelques conseils

Préparez l’entretien (ceci paraît une évidence mais nombreux sont les candidats qui viennent sans connaître à fond leur dossier) et faites un déroulement-horaire de votre intervention. Il faut conduire votre jury à travers votre expérience. N’hésitez pas à vous préparer comme pour un entretien d’embauche. Préparez un plan mettant en évidence les points forts de votre expérience (ce n’est pas toujours en rapport avec le poste occupé). Lire le référentiel du diplôme choisi et en comprendre les mécanismes : par exemple à de l’enseignement pratique s’ajoute toujours de l’enseignement technologique. Faites vous aider par un étudiant au besoin. N’essayez pas d’embobiner votre jury. Démontrez une large vision de votre activité professionnelle. Commenter les annexes que vous incorporez au dossier.Attention à ne pas chercher à impressionner le jury avec un tas d’annexes. Vous ne serez jamais payé au poids…